Pollution / sciences / cartographie

Par nos actions citoyennes, nos changements de mode de vie et de consommation, nous avons un impact sur la production de pollution et sur l’état de santé de notre propre environnement de vie, la note et celle de nos proches et celle de notre portefeuille.

Au-delà des 4 R ( réduire, réutiliser, réparer, recycler) ce que nous apprenons est qu’il est possible de réduire nos dépenses tout en ayant accès à des produits qui nous permettent de nous réaliser pleinement.

Notre organisation s’active à redonner vie à ce que nous trouvons dans le fleuve soit en les donnant, soit en les réhabilitant nous-mêmes. Cela nous crée un nouveau passe-temps.

Les contaminants d’intérêts émergents : ‘ produit chimique qui peut présenter une menace potentielle que ce soit pour la santé ou l’environnement, et qui ne fait pas encore l’objet de critères ou de normes.

  • Pesticides
  • Herbicides
  • Résidus médicaments
  • Produits de soins personnels
  • Hormones…

On les retrouve dans l’air, dans l’eau, dans nos aliments. Autrement dit partout.

L’équipe à travailler avec les étudiants au doctorat de Sébastien Sauvé afin de connaître la présence des contaminants dans l’eau et les sédiments du fleuve Saint-Laurent de Rockport en Ontario jusque Trois-Rivières.

Plus de 40 sites de prélèvements sur un parcours de 350km. Des plongées aux 15km et aux 4km à Montréal.

Un des marqueurs pour connaître la présence des CIE est la caféine. Alors ou sa concentration est plus élevée, nous devrions avoir une plus grande concentration de CEI du a la consommation humaine, en même temps, par les eaux de ruissellement, les herbicides et pesticides peuvent être présents très largement

Détails à suivre.

Extraits du livre: Sous le fleuve l’Odyssée

L’intrusion de tels poisons dans notre espace de vie n’est plus anodine. Quand je constate la présence des contaminants dans les résultats de l’analyse de l’eau de mon propre robinet, cela n’a rien de rassurant. L’eau des petites bouteilles en plastique en contient également lorsqu’il ne s’agit pas d’eau de source, en plus d’être affectée par le plastique souple du contenant qui est susceptible de dégager des particules. Ce que mes différentes collectes d’échantillons entre Rockport et Trois-Rivières m’ont confirmé est que nous ne voyons pas tout ce qui existe, et que ce qui est invisible pourrait avoir des répercussions beaucoup plus importantes sur notre santé que ce que nous pouvons imaginer. En connaissant les quantités de pesticides, herbicides et de médicaments présents dans l’eau, je ne peux qu’opter pour le mode de vie le plus sain possible, une alimentation biologique, la pratique d’exercices physiques, en espérant ne pas avoir trop de soucis de santé”

cartographie. Pour connaître le chemin de l’eau sous terre, il nous faut utiliser des outils parfois très rudimentaires, parfois issus d’une technologie avancée. Pour mieux comprendre ce qui se passe sous nos pieds, il faut bien tout mesurer. À vos compas, ruban à mesurer. Voici ici le travail d’un de nos amis que nous avons filmé au Mexique

Cartographie from Pixnat Underwater films on Vimeo.